Archive | Soins RSS feed for this section

Mon avis sur le Double-Cils de Mavala

17 Juin

J’avais lu plusieurs revues positives sur ce produit et c’est ce qui m’a décidé à l’acheter. Je le teste depuis environ 1 mois sur les cils, et j’ai commencé à en mettre un peu sur les sourcils pour voir si ça accélérait la pousse (cela ne fait qu’une semaine donc pas vraiment d’avis sur le sujet pour l’instant!)

Le double cils se présente comme une petite brosse de mascara, et s’applique donc comme du mascara, le soir sur des cils parfaitement démaquillés. Le produit en lui-même paraît blanc mais est transparent sur les cils. Il sèche très vite et le matin au réveil, les cils ont un aspect tout à fait normaux.

Mon avis au bout d’un mois d’utilisation est plutôt bon (à vrai dire, je n’ai pas vraiment trouvé d’aspect négatif):
Déjà, je n’ai quasiment plus de cils qui partent quand je me démaquille les yeux avec un coton, ça m’arrive encore mais beaucoup moins qu’avant. Ensuite j’ai l’impression que mes cils sont plus souples (bizarre hein!). Au départ j’avais l’impression aussi qu’ils se recourbaient plus facilement. Au niveau de la longueur, rien de spectaculaire mais j’ai vu une petite amélioration. J’ai quelques cils de mon oeil gauche qui ont toujours été plus courts que les autres, et avec le double cils cette petite différence est estompée. Donc je vois clairement une changement avant/après.

Pour moi, c’est vraiment du positif. Ca ne me révolutionne pas la vie, d’autant que j’ai des cils assez longs à la base. Mais pour celles qui cherchent à fortifier leurs cils, c’est un petit soin pas compliqué ni long et qui peut améliorer l’état de vos cils. Le petit tube fait tout de même 10ml, et le niveau ne baisse vraiment pas vite! Donc on en a pour un bon moment. Avec ce petit soin, Mavala a tout bon une fois de plus !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Déo : la redécouverte de la pierre d’alun

13 Juin

Après le buzz entourant les déos Cadum qui s’est avéré décevant (du moins en ce qui me concerne), je me suis remise en quête d’un déo qui soit à la fois efficace et si possible non-agressif pour ma peau. Pendant longtemps j’ai carburé aux déos de grande surface (comme tout le monde) qui contiennent souvent, entre autres choses, de l’alcool. Et pendant longtemps ça m’a bien convenu. Mais j’ai eu plusieurs fois des périodes où ma peau devenait très irritée, presque à vif, un peu comme des brûlures que des crèmes hydratantes n’apaisaient pas. Ca finissait par passer comme c’était venu et je n’ai jamais vraiment su ce qui en était responsable. Le déo en cause était un Ushuaia 48h rose, hyper efficace mais j’imagine trop agressif ?

Je me suis mis en tête que c’était l’alcool contenu dans le déo qui était responsable (en vrai, je n’en sais rien) et j’ai donc enchainé les déos sans alcool. Alors certes ils n’étaient pas irritants, mais pour le coup ils n’étaient pas efficaces non plus. J’ai pourtant misé sur plusieurs marques mais sans succès. Avant de revenir à mes fondamentaux.

Il y a environ 5 ans, j’avais testé des déodorants bios (un Melvita en pshit, une vraie horreur, d’ailleurs je me souviens qu’il y avait de l’alcool dedans même s’il ne m’avait pas irritée) et la star des forums écolos, la pierre d’alun. A l’époque je n’avais pas été hyper convaincue, donc je l’ai remisée, mais jamais jetée. Et là, au point où j’en étais, je l’ai retestée, et je dois dire que pour l’instant je n’ai pas été déçue.

Ca s’applique sur peau propre et mouillée, (on peut mouiller la pierre plutôt que la peau) et on la passe sur l’aisselle comme on le ferait avec un stick classique. Ca n’a aucun parfum, ça coûte un peu plus cher qu’un déo de grande surface mais dure beaucoup plus longtemps (au moins une bonne année). J’insiste sur le fait que la peau doit être propre, sinon ça ne marche pas. L’idéal c’est au sortir de la douche. Si on a pris sa douche la veille au soir et transpiré dans la nuit, la pierre d’alun ne sera pas efficace sur la transpiration de la nuit. Une fois qu’on sait ça, c’est bon. Bien sur, pas de promesse de 48h sans odeur, c’est bon pour une journée, mais bon, moi ça me convient.

Certains l’utilisent aussi directement après rasage car c’est antiseptique (en gros ça évite la présence de bactéries).

En tout cas, c’est ma solution du moment et j’en suis très contente.

AHA : 1er bilan à mi-parcours

30 Mai

Se maquiller c’est un plaisir, mais il y a encore mieux que de cacher les imperfections des peaux à problèmes: soigner les problèmes eux mêmes! Ca nous fera faire des économies en correcteur 🙂

Je ne sais pas si c’est une énième lubie, mais il y a environ 1 mois j’ai découvert que les acides de fruits (AHA), apparement, ce n’est pas juste un argument marketing, et que ça marche! Pour résumer le principe, les AHA favorisent le renouvellement des cellules de la peau et afinent également l’épiderme. A terme ça nous permet donc de régénérer la peau, d’éliminer les imperfections, et ça préviendrait même l’apparition des rides (bon ça, j’imagine que c’est un traitement sur la durée où l’on s’y prend suffisamment tôt etc etc. Moi ça m’arrange, car je n’ai pas encore de rides mais mes 25 ans sont derrière moi donc : mieux vaut s’y prendre dès maintenant).


Pourquoi m’y suis-je intéressée de plus près? Cet hiver, suite à quelques changement hormonaux, j’ai eu des poussées de gros boutons sur le menton, en plus de mes points noirs habituels que je n’arrive pas à déloger (grr). J’ai aussi depuis cet hiver de plus en plus de petits microkystes (surtout sur les joues) qui à défaut d’être vraiment génants, me donnent un grain de peau franchement pas terrible. C’était le bon moment pour tester les AHA…

Cela fait environ 1 mois que j’ai acheté le soin lissant de Noviderm, spécialement formulé pour les peaux adultes à imperfections (par peaux adultes j’entends + de 25 ans). Quand on commence les AHA, il ne faut pas agresser brutalement la peau en appliquant des crèmes à forte concentration d’AHA, j’ai donc choisi un soin plutôt doux (faiblement concentré). On peut ressentir des petits picotements ce qui est normal, et on peut avoir une poussée de boutons. C’est le processus normal. La peau en s’affinant fait ressortir des petits boutons cachés qui étaient tapis dans l’ombre et qui attendaient le bon moment. Bref.

Il n’est pas spécialement conseillé de commencer une cure au printemps/été car le soleil peut agresser une peau « fragilisée » par les AHA. Bon en ce qui me concerne, je sais déjà que je ne partirai pas cet été (sniiif) et quoi qu’il arrive je m’expose vraiment peu, donc comme il me fallait une solution pour mes boutons, je me suis lancée en toute connaissance de cause.

Donc, venons en aux faits: j’applique le soin sur ma zone T ainsi que sur mes pommettes où j’ai quelques cicatrices rouges ainsi que les portes dilatés et des microkystes, uniquement le soir pour plusieurs raisons :

  • le soin n’est pas totalement matifiant, or  je n’ai pas envie de me rajouter de la brillance au cours de la journée (vraiment, je n’en ai pas besoin 🙂 )
  • il n’est pas conseillé de s’exposer au soleil quand on utilise les AHA (ou alors protection solaire obligatoire). Du coup, je préfère en mettre le soir et nettoyer/hydrater le matin comme d’habitude.

J’ai également inclus dans mon protocole de soins la mousse nettoyante de la même gamme, qui malgré l’odeur légèrement médicale et la mocheté du packaging, me satisfait au niveau du nettoyage.

J’ai parfois ressenti des picotements sur les joues, principalement en début de traitement. Au bout de deux semaines environ, j’ai observé une petite poussée d’imperfections, beaucoup plus petits que les boutons hormonaux qui m’ont désespérée cet hiver. Comme j’étais au courant que c’était normal dans la cure, je ne me suis pas inquiétée, j’étais même plutôt contente que les AHA fassent effet. D’ailleurs je pense avoir eu de la chance, car cette poussée n’était pas très visible et mon fond de teint habituel les masquait sans peine. Cette poussée a rapidement disparu.

Aujourd’hui, à quoi ressemble ma peau ?
Mon front est plus lisse et je n’ai eu le mois dernier qu’un seul gros bouton sur le menton (il me semble que c’est un microkyste qui s’est enflammé…). En revanche, j’ai toujours beaucoup de points noirs sur le front, le nez. Je n’arrive pas à me rendre compte si mes pores sont moins dilatés ou pas. J’ai aussi pas mal de microkystes mais j’ai l’impression que même si c’est long, le soin lissant en vient petit à petit à bout. Il est encore trop tôt pour faire un bilan global mais pour l’instant je suis plutôt satisfaite.
Je vais continuer et quand mon soin lissant sera terminé, je prendrai peut-être une crème plus dosée (on verra sur le moment).

Les cures d’AHA se font sur la durée et il faut compter 2/3 mois pour voir un réel effet. Je vous ferai donc d’autres mises au point ces prochains mois. Quoi qu’il en soit, mes débuts sont plutôt encourageants et m’incitent à persévérer.

Et quand ma peau sera visiblement améliorée, je m’attaquerai à un autre douloureux problème: celui des cicatrices rouges laissées par ces saletés de boutons!

Huile démaquillante douceur, de Bio Beauté by Nuxe

21 Avr

J’ai découvert le Millefeuille il y a plusieurs mois maintenant (ai-je vraiment besoin de préciser ?) et la chose qui a vraiment changé ma vie, c’est l’huile démaquillante. Ca paraît un peu saugrenu peut-être d’utiliser une huile pour se démaquiller, qui plus est quand on a une peau déjà à tendance grasse à la base. Mais, en fait, l’huile c’est la vie!

Je me suis d’abord fourni chez l’Occitane, par commodité (gamme Amande-Pomme). L’huile est pas mal, très liquide et fluide, mais l’odeur je n’accroche pas et elle pique vraiment les yeux, j’ai donc voulu voir ce qui se faisait dans les autres marques. J’ai l’impression que c’est un produit qui n’est pas si courant, d’ailleurs…

A court de démaquillant, mon choix se porte donc sur l’Huile démaquillante douceur de Bio Beauté by Nuxe.

Mais quand je l’ai essayée le 1er soir, j’ai compris pourquoi les commentaires sur Beauté Test sont si mitigés… Au départ j’ai vraiment regretté mon achat : huile très épaisse et pas fluide du tout, odeur moyenne, impossible à rincer même en émulsionnant à l’eau après coup, sensation de peau grasse après rinçage… Bref la grosse galère et le démaquillage était tout sauf un plaisir. Mais il faut savoir qu’en fait, je m’y prenais comme un manche!

 En fait, et c’est bien précisé sur l’emballage (mais bon parfois, on est long à la détente, hein) il faut s’humidifier le visage AVANT de se masser à l’huile. Mais quand je dis humidifier, c’est bien bien mouiller à fond! Et là effectivement l’huile nettoie nickel: tout en douceur, elle s’émulsionne toute seule, enlève correctement maquillage, pollution, sebum et ne laisse aucune sensation de gras au rinçage. En bref, elle fait parfaitement le job! Je ne l’ai pas testée sur les yeux, donc je ne sais pas si elle pique.

Mais bon… Malgré le sentiment de victoire qui s’est emparé de moi quand j’ai enfin dompté cette huile, je ne pense pas la racheter… Trop de petits défauts gênants: déjà me mouiller à l’eau le visage maquillé avant de mettre l’huile, je ne trouve pas ça naturel mais plus contraignant qu’autre chose. Ensuite, le flacon est très lourd et on ne voit pas de visu le niveau de l’huile. C’est un détail, certes. La texture est moyenne car assez épaisse… Bref, je pense vraiment qu’à prix équivalent (ou même moindre) on peut trouver mieux ailleurs : Beauté Test l’indique à 22€ (moi je l’ai payée moins, dans un duty free) pour 100ml.

Donc, je n’ai pas encore trouvé l’huile parfaite, mais je ne désespère pas! Une huile à me conseiller ?

La gamme au riz rouge de l’Occitane

18 Avr

L’Occitane…
J’ai mis du temps à prendre cette marque au sérieux : des boutiques jolies, des parfums agréables, on est bien loin ici des produits de parapharmacie qui souhaitent se donner une image serieuse et médicale en arborant des packagings parfois franchement ennuyeux. Et pour moi, L’Occitane ne sonnait pas très sérieux. Ayant une fibre écolo prononcée, déjà j’avais du mal avec toute l’imagerie verte et naturelle de produits qui sont en réalité rarement certifiés bio. Et puis je pensais sincèrement que pour être efficace, un cosmétique devait être emballé dans un tube moche et blanc et vendu en para. Je ne suis pas trop cliente du marketing à outrance. Bref. J’avais du chemin à faire n’est ce pas?

Bon et puis L’Occitane est arrivée dans ma vie. J’ai acheté quelque uns de leurs produits, un peu par hasard parce que j’en avais marre que les crèmes pour ma peaux soient si peu sympas à regarder et à utiliser (parapharmacie oblige), surtout qu’au final je n’en étais jamais satisfaite… Je cherchais une huile démaquillante, et je savais qu’ils en proposaient. Tant que j’y étais, je me suis aussi intéressée de près à la gamme au riz rouge, qui concerne les peaux mixtes/grasses et qui promet de les matifier et rééquilibrer.

Cette gamme comprend : une crème hydratante, une mousse nettoyante, un tonique, un masque et un gommage.

Pour ma part, j’ai pu tester : la crème hydratante, la mousse nettoyante et également le tonique. J’achèterai probablement le gommage également, quant au masque, je m’en fais rarement donc je ne pense pas me le procurer. Voici donc mes avis (pour info, je teste cette gamme depuis septembre dernier donc j’ai un peu de recul !)

Le velouté de riz ultra-matifiant : une vraie révélation. J’en ai testé des crèmes hydratantes pour peau grasse, mais celle-ci est bien la première qui: 

  • pénètre très rapidement
  • ne laisse aucun film gras sur la peau
  • matifie correctement et pour de longues heures (je brille sur le nez en fin de journée, mais rien de choquant).
  • = et ce en même temps !!!

Son seul défaut, c’est vraiment la si petite contenance (30ml !), ce qui revient relativement cher. Bon tout est relatif, un tube me dure plusieurs mois, même si j’ai déjà du la racheter plusieurs fois.

La mousse de riz nettoyante : la texture est un peu hybride, personnellement je ne l’aurais pas appelée mousse. C’est plutôt un mix crème/lait, très douce, et qui mousse peu. L’odeur est très douce, et pour ma part je la trouve hyper agréable. Le flacon-pompe fait 200ml et dure très longtemps. Une toute petite dose suffit à nettoyer en douceur le visage. Elle ne décape absolument pas le visage, j’en conclue que la peau n’est pas agressée, juste bien nettoyée.

Le tonique : Pour le coup, c’est le seul de la gamme qui ne m’ait pas emballée. Faut dire les toniques me font tous la même impression : avec ou sans, aucune différence, donc je ne renouvellerai pas l’achat.

Pour être honnête ma peau a bien meilleure mine depuis que je la nettoie correctement sans l’agresser, et le démaquillage (dont je n’ai pas parlé ici) joue un énorme rôle là-dedans. J’aborderai peut-être le sujet dans un prochain article. Mais clairement depuis que je me démaquille à FOND avec une huile qui dissout tout maquillage et que j’ai une crème hydratante qui pénètre totalement, je brille beacoup moins, j’en viens à considérer ma peau comme normale et non pas grasse! C’est dire à quel point je devais l’agresser sans m’en rendre compte, à coup de nettoyants décapants et de démaquillage baclés. Maintenant, je suis ravie de mon nouveau rituel démaquillage à l’huile + hydratation avec cette crème, c’est l’association parfaite pour ma peau et je n’en bougerai plus !

Pour conclure ce long post, n’hésitez plus à rentrer dans une boutique L’Occitane, moi je les snobais et finalement c’est une de mes plus grandes réussites cosmétiques que de me laisser tenter chez eux !

Rendez-vous sur Hellocoton !